Appuis, verticalité
expression dynamique du sujet

FORMATRICES 
Madame Geneviève PONTON, Psychomotricienne, Formatrice et Consultante dans le domaine de la santé et de l’éducation. 
gponton@wanadoo.fr
Madame
Agnès SERVANT-LAVAL, Psychomotricienne, Ostéopathe, Enseignante en IFP et Formatrice dans le domaine du soin. 
agnes.servantz@gmail.com

NIVEAU DE CONNAISSANCES PRÉALABLE REQUIS POUR SUIVRE LA FORMATION
Psychomotriciens, Aucun prérequis spécifique.

PRÉSENTATION
Tout au long du processus-même de verticalisation et au-delà encore dans les différentes étapes de vie, la dynamique axiale est en permanence sollicitée entre repliement et dépliement ; elle reste malléable et évolutive.
Le mouvement de dépliement/redressement constitue un « aller vers » dans les mouvements de perception ou d’action ; il nécessite la « prise d’appuis », par trois grands schèmes de mouvement : repliement/enroulement, retournement et repousser du support.
Dans la recherche de cet équilibre, relatif et adaptable, entre les forces de gravité et le redressement, chacun déploie des stratégies personnelles. Celles-ci sont repérables, au carrefour même des fonctions posturale et dynamique, comme reflets, effets ou moyens d’une qualité de présence toujours singulière.

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES À ACQUÉRIR
Expérimenter les moyens par lesquels se construit la verticalité.
Identifier les structures anatomiques utilisées dans les adaptations posturo-motrices lors de la verticalisation.
Repérer chez la personne observée les potentialités et les processus personnels de mobilisation.
Construire des repères au bénéfice de sa pratique psychomotrice à partir des expérimentations corporelles, des données théoriques et des problématiques cliniques évoquées par les participants.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable :
-
D’adapter ses propositions thérapeutiques au regard de sa clinique propre ;
-
D’observer les stratégies psychomotrices de la personne accompagnée ;
-
De reconnaitre auprès des personnes accompagnées (population clinique spécifique) les données abordées et de transposer sa compréhension des processus en jeu ;
-
D’élaborer un projet d’accompagnement de la personne lui permettant d’actualiser ses potentialités afin de construire son autonomie ;
-
De développer des moyens adaptés à la personne accompagnée pour faciliter l’intégration des schèmes de développement ;
-
De construire des propositions de pratiques corporelles respectant la logique organique du mouvement autant que la subjectivité de la personne accompagnée et favorisant son expressivité.

CONTENU DE LA FORMATION
Première session
Approche corporelle pratique dans une exploration des thèmes :
- Les organisateurs de la verticalité : respiration, enroulement, retournement, regard et repoussé.
- L’initiation du redressement : organisation des appuis au sol lors des changements de niveau.
- La chute, le poids ou le dialogue avec le sol : comment le mouvement joue avec la pesanteur.
- La construction par le centre : placement du bassin et centration ; ajustement tonique de l’axe.
- La dynamique de l’axe vertébral : coordination par les schèmes spiralés ; regard et axialité.
Travail d’observation :
- Analyse posturale et gestuelle - lecture anatomique.
- Repérage des stratégies individuelles dans les différentes réalisations.
Réflexion théorico-clinique :
- Mise en relation des vécus de l’exploration et des données théoriques et cliniques.
- Apport théorique sur la construction et le maintien de la verticalité tout au long de la vie.
Synthèse et mise en place de microprojets de recherche pour le temps d’intersession.
Deuxième session :
Compte-rendu des observations cliniques et projets menés entre les 2 sessions par les participants.
Accompagnement et approfondissement de la réflexion à partir de vignettes ou cas cliniques.
Illustration des données abordées (vidéos, planches anatomiques).
Apports théoriques sur le lien entre construction du redressement et évolution du schéma corporel.

MOYENS TECHNIQUES ET PÉDAGOGIQUES
- Explorations personnelles en ateliers corporels avec mises en situations pratiques ;
- Documentation : planches anatomiques et vidéos ;
- Micro-projet clinique personnel, élaboré en intersessions sur le lieu professionnel et présentés à l’ensemble du groupe. Analyse commune de la démarche ;
- Temps d’échanges et réflexion théorico-clinique mettant en lien les explorations pratiques et les expériences professionnelles (témoignages, questionnements, vignettes cliniques).

MODALITÉS DE SANCTION DE LA FORMATION
Evaluation de la formation par les stagiaires.
Remise d’une attestation de fin de formation.

ORGANISATION
Formation organisée sur 42h, en 2 sessions de 3 jours chacune (21h de présentiel par session) pour un groupe de 16 participants maximum.
2018 : Les 22, 23 et 24 mars 2018 puis les 21, 22 et 23 juin 2018.

LIEU : « Ateliers du Cami Salié » - 21 rue des Palombes – 64000 PAU.

TARIFS
- Prise en charge par l’employeur : 1140 € TTC ;
- Prise en charge individuelle : 600 € TTC (165 € d’arrhes)
Jeune professionnel, chômeur : 500 € TTC (135 € d’arrhes) 
Réduction de 50 € accordée aux adhérents.