Dialogue corporel et danse thérapie
Les Fondamentaux


FORMATEUR
Monsieur
Benoît LESAGE(Besançon) : Docteur en Sciences Humaines, médecin, danseur, danse-thérapeute, chargé de cours au cursus de psychomotricité de Paris VI-Salpêtrière, Maître de conférences. Fondateur et directeur d’IRPECOR. Auteur de La Danse dans le Processus Thérapeutique (Ed Erès 2006) et de Jalons pour une pratique psychocorporelle / Structure, Etayage, Mouvement et Relation (Ed Eres 2012).

PUBLIC ET PRÉREQUIS
Professionnels de la relation d’aide engageant une médiation corporelle. Sont particulièrement concernés les psychomotriciens, éducateurs, infirmiers et autres paramédicaux qui souhaitent mettre en place des groupes de Danse-Thérapie ou de travail corporel en institution. Enseignants en danse ou techniques de mouvement et danseurs ou artistes qui souhaitent travailler en milieu institutionnel dans une visée thérapeutique ou psychopédagogique. Aucun prérequis spécifique.

PRÉSENTATION
Troubles toniques, postures mal assurées, disharmonieuses, gestes limités et mal adressés, ces problématiques corporelles renvoient à des troubles d’identité et de relation, et souvent à des difficultés à se situer, à exprimer et à penser.
Par la médiation corporelle, ces personnes peuvent expérimenter une façon d’être plus rassemblée, plus nuancée, une relation plus riche et plus expressive. Nous pouvons les accompagner dans une découverte sensorielle, motrice, qui mène à une symbolisation.
De ce dialogue corporel structurant peut naître la danse qui, proposée par le professionnel de la relation d’aide, devient Danse-Thérapie.
La Danse-Thérapie est à l’interface de trois registres :
• En tant que médiation corporelle
elle a à voir avec la psychomotricité
• En tant qu’exercice du corps mobilisant les dimension motrice et sensorielle (coordination, engagement musculaire, proprioception) elle travaille aussi sur la structure.
• En tant qu’activité d’expression elle fait partie des art-thérapies, et comme toute thérapie, travaille la question de l’articulation entre cadre et subjectivité.
De plus, la danse est une
activité sociale structurante : par la danse, le groupe marque les évènements et ritualise les relations, permet à chacun d’essayer différents rôles et positions, d’expérimenter des façons de se situer, de s’exprimer. C’est un laboratoire d’exploration de jeux relationnels complexes : miroitage, amplification, écho, dialogue, coopération, attention partagée…
Enfin, danser procure un
plaisir – plaisir de bouger, de se ressentir, de communiquer, de composer –, bénéfice secondaire essentiel pour des personnes en souffrance.
La Danse-Thérapie valorise ces divers aspects de façon nuancée selon les populations et les problématiques visées.

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES VISÉES
Ce stage met en place des outils pour créer des situations motrices, expressives et relationnelles, et les faire évoluer.
Il vise à étayer la pratique sur des références théoriques pour dégager une lecture et des orientations cliniques.
Durant la session, le professionnel aura abordé les thèmes fondamentaux de la Danse-Thérapie et sera à même de les appliquer :
- Fondation d’un groupe d’expression corporelle dansée et repères pour en faire évoluer la dynamique ;
- Interactions et expressivité par le geste ;
- Jeux d’espace et de temps, en particulier de rythme avec utilisation de la voix ;
- Médiation d’objet (tissus, balles, bâtons, ficelle…) ;
- Technique et éthique du toucher.

A l’issue de la session, le/la stagiaire maîtrisera les outils pour

- Mettre en place un groupe de danse-thérapie ;
- Guider et faire évoluer la dynamique du groupe ;
- Créer des interactions et des jeux relationnels ;
- Mettre en jeu la voix pour produire des phrases rythmiques dansées ;
- Utiliser les médiations d’objet pour créer des situations de danse.

Il sera à même de faire des liens avec la clinique pour préciser ce que l’on peut attendre de la Danse-Thérapie auprès de populations diverses et en premier lieu de personnes porteuses de handicap psychomoteur et de pathologies psychiatriques.

CONTENU ET METHODOLOGIE DE LA FORMATION
Pratique :
Dispositifs d’implication corporelle faisant appel au mouvement au sein du groupe pour expérimenter :
- Exploration de processus d’échauffement et fonctionnalisation corporelle
- Situations mettant en jeu divers types d’interaction : accordage, questions/réponses, imitation, coopération… ;
- Exemples de jeux de groupe et d’expressivité conduisant parfois à des compositions ;
- Processus de recherche créative et expressive (individuels, interpersonnels et groupaux) ;
- Utilisation la voix pour produire des phrases rythmiques dansées ;
- Repérage de l’espace, articulation espace groupal, espace personnel, espace de rencontre.
Elaboration :
Après chaque exploration, évaluation de l’expérience personnelle pour dégager les processus mobilisés, les objectifs pédagogiques et thérapeutiques.
Présentation de vignettes cliniques sous forme de documents vidéo commentés.
Analyse de situations cliniques proposées par les participants (selon demande et possibilités des participants).
Synthèse :
Synthèse théorique insistant sur les liens théorico-pratiques et pratico-cliniques.
Evaluation et analyse des acquis théoriques et pratiques.
Proposition d’entretien individualisé avec les stagiaires pour dégager des axes d’amélioration.

MOYENS TECHNIQUES ET PÉDAGOGIQUES
L’expérimentation est le pilier de notre pédagogie, articulée immédiatement avec la théorie et menant directement à des liens dans la pratique professionnelle.
Documents pédagogiques :
Avant la session (15 jours) : Notes préalables envoyées deux semaines avant la session.
Pendant la session : Documents vidéo cliniques pour permettre au stagiaire d’établir des liens entre le travail proposé et sa pratique professionnelle (qu’elle soit clinique éducative ou pédagogique).
Après la session (envoi internet ou récupérable sur place sur clé USB) : Livret technique + articles complémentaires selon les demandes spécifiques des stagiaires, Références musicales utilisées, Bibliographie de référence et liens consultables sur le web.

MODALITÉS DE SANCTION DE LA FORMATION
- Evaluation au cours de la formation : guidance personnalisée lors des pratiques et entretien/évaluation portant sur l’élaboration théorico-clinique.
- A l’issue de la formation, évaluation des acquis et de la formation par les stagiaires.
- Suivi post-stage sous forme d’échange de mail (ou par téléphone) : analyse de pratique et communication de documents complémentaires personnalisés.

ORGANISATION
Formation de 32h (9h-12h30 et 14h-17h45 sauf J1 début à 10h et J5 : 9h-13h) pour un groupe de maximum de 20 participants. Session au choix :
En 2020 :
- 15 au 19 juin 2020 (Echay Doubs)
- 11 au 15 novembre 2020 (Bordeaux)
En 2021 : Du 31mai au 4 juin 2021 (Echay Doubs)

LIEU
Session 1 de 2020 et session de 2021 : Gite La Pierre à Echay - Doubs 25440. Gare de Mouchard (puis taxi ou co-voiturage). http://www.gitelapierre.fr/. Repas du midi obligatoires (13€), repas du soir optionnels. Possibilité de cuisiner sur place.
Session 2 de 2020 : DOJO Zen Bushido Mitsu - 13 rue Tiffonet - 33800 BORDEAUX. Pas d’hébergement proposé.

TARIFS
Employeur : 850€
Libéral : 650€ (dont 190€ d’arrhes)
Particulier : 450€ (dont 130€ d’arrhes)


Les modalités d’inscription, conditions générales de ventes et règlement sont disponibles sur notre site internet www.afpup.org. Merci d’en prendre connaissance avant toute inscription.

Les demandes d’inscription se font directement en ligne via notre site internet ou directement via le lien
https://catalogue-afpup.dendreo.com.

Vous pouvez joindre la coordinatrice des formations et des stagiaires par mail à l’adresse
secretariat@afpup.com


Dernière mise à jour : le 14 Mai 2020