Prise en soins de la douleur en psychomotricité
de l'enfant à la personne âgée


FORMATRICES
Madame Mathilde FRADET, psychomotricienne D.E., D.I.U. Hypnose Médicale et Clinique. Formée à l’Education Thérapeutique du Patient. Psychomotricienne pendant 10 ans dans un service de neurologie adulte et au sein d’une consultation douleur. Psychomotricienne depuis 2 ans dans un service de rééducation pédiatrique à Lyon. Chargée de cours pendant 10 ans à l’Institut de Psychomotricité Pitié-Salpêtrière, UPMC, Paris VI.
Madame Elsa IMHOFF, psychologue clinicienne de la santé, psychothérapeute T.C.C. D.U. T.C.C. de la douleur chronique. Formation thérapeute praticien AFTCC. Formée à l’ACT Thérapie. Formée à l’Education Thérapeutique du Patient. Exercice de 4 ans au Centre d’Evaluation et de Traitement de la douleur de l’hôpital Saint Antoine, Paris. Chargée de cours D.U. T.C.C. de la douleur chronique, UPMC, Paris.

NIVEAU DE CONNAISSANCE PRÉALABLE POUR SUIVRE LA FORMATION
Psychomotriciens.


PRÉSENTATION
Bien plus qu’une sensation, la douleur est une expérience vivace et sensible de l’unité somato-psychique. Non délimitée à l’organe atteint – ou potentiellement atteint (IASP, 1979) – la douleur fait immédiatement corps avec l’être psychomoteur en impactant plus ou moins durablement son schéma corporel, sa psyché, ses émotions, ses représentations.
Souvent confronté à ces situations dans sa clinique, que ce soit auprès du tout petit, de l’adolescent, de l’adulte ou de la personne âgée, comment le psychomotricien doit-il se positionner avec sa spécificité et au sein d’une équipe pluridisciplinaire ? Avant même ses propositions thérapeutiques dans une intention d’apaisement, comment accueille- t-il ses propres éprouvés dans la rencontre ? Enfin, comment peut-il contribuer à ré-impulser le mouvement là où la douleur vient figer l’existence ?


OBJECTIFS
- Approfondir et actualiser ses connaissances sur le mécanisme de la douleur aigue et chronique ;
- Connaitre les outils d’évaluation ;
- Savoir observer et écouter l’expression douloureuse dans les dimensions verbales et non verbales;
- Savoir identifier des leviers de changement et les ressources du patient;
- Se positionner en tant que psychomotricien dans une équipe et auprès du patient ;
-
Proposer un regard et des outils appropriés à la prise en soin de la douleur.

CONTENUS DE LA FORMATION
A partir de vignettes cliniques (des intervenantes et/ou des participants), nous proposerons :
- un
travail d’analyse et de réflexion partagée ;
- des
présentations théoriques interactives exposant les fondamentaux de la douleur ;
- une
expérimentation d’outils de communication ;
- une
exploration de perspectives thérapeutiques grâce à des expérimentations corporelles issues de la relaxation, de la conscience corporelle et de l’hypnoanalgésie.
Etant donné l’intitulé de formation, et l’étendue des situations cliniques possibles (neurologie, oncologie, polyhandicap, troubles démentiels, soins palliatifs, etc), nous veillerons à axer la réflexion précisément sur la douleur, et à constituer
des groupes de travail au cours de la formation.
La double approche en psychologie et psychomotricité a pour intérêt d’élaborer une pensée du soin plus large et plus ouverte, avec des visions issues de la psychomotricité bien-sûr, mais aussi des thérapies cognitivo-comportementales.
Les 2 sessions articuleront chacune travail réflexif, corporel et théorico-clinique avec l’idée de permettre un retour sur expérience lors de la seconde session grâce aux compétences acquises à l’issue de la première.


COMPÉTENCES VISÉES
A l’issue de la formation, les participants seront capables de :
- Comprendre le mécanisme global de la douleur et le transmettre (patient/équipe) ;
- Connaitre et proposer des supports d’évaluation ;
- S’exprimer pour faire évoluer la prise en soins de la douleur au sein d’une équipe ;
- Analyser la situation de prescription de psychomotricité ;
- Affiner son écoute du patient, l’échange et la qualité de son observation ;
-
Proposer des perspectives thérapeutiques adaptées, et pouvoir les réajuster.


MOYENS TECHNIQUES ET PÉDAGOGIQUES
Méthodes pédagogiques issues de l’éducation thérapeutique (apport théorique et synthèse groupale par collages, mots-clés, etc). Réflexion collective. Pratique corporelle. Jeux de rôles.


MODALITÉ DE SANCTION DE LA FORMATION
A l’issue de la formation, évaluation de la formation par les stagiaires.
Remise d’une attestation de fin de formation.


ORGANISATION
Formation de 35h (3 jours + 2 jours) pour un groupe de maximum 12 participants.
En 2020 : Les 22, 23 et 24 avril puis les 27 et 28 mai 2020.


LIEU : Paris XIIIème


TARIFS

Prise en charge par l’employeur : 945€
- Prise en charge individuelle : 575€ (155€ d’arrhes).
Jeune professionnel, chômeur :470€ (120€ d’arrhes). Réduction de 50€ accordée aux adhérents.