L'approche psychomotrice du bébé prématuré
De l'évaluation à l'accompagnement

FORMATEURS
Madame Monique PERRIER GENAS, Psychomotricienne DE, DIU psycho-périnatalité, DIU soins de développement. Formatrice périnatalité, petite enfance, handicap. Chargée de cours à l’Institut Sciences et Techniques de la Réadaptation (Université Claude Bernard Lyon 1). Exercice en CAMSP, Pôle bébés vulnérables, hôpital général (Pôle mère enfant : néonatologie, pédiatrie et maternité).

Monsieur
Patrick FRACHON, Psychomotricien DE, diplômé de
l’école Suisse d’eutonie Gerda Alexander. Exercice en libéral,
pratique auprès d’enfants, d’adultes et en gériatrie.

Docteur
Emilie GOISET, Pédiatre en service de néonatologie 2B et maternité, directrice médicale CAMSP et Pôle bébés vulnérables (Vienne et la Côte Saint André). DIU soins de développement, DIU réanimation pré hospitalière néonatale et pédiatrique.

Madame
Cybèle BOILLEAUX, psychologue clinicienne en CAMSP et Pôle bébés vulnérables, intervenante en service de néonatologie 2B, spécialisée en périnatalité, formée à l’observation du nourrisson selon les approches Esther Bick et Pikler Loczy, DIU Psychopathologie et prévention auprès du bébé et de sa famille.

NIVEAU DE CONNAISSANCES PRÉALABLE REQUIS POUR SUIVRE LA FORMATION
Psychomotriciens et psychologues ayant une pratique soit à
l’hôpital lors du séjour de l’enfant, soit après sa sortie (libéral, CMP, CAMSP…), auprès de bébés nés prématurés.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE
A l’heure d’aujourd’hui où environ 7% des naissances surviennent prématurément, et s’agissant d’un problème de santé publique, cette formation s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des pratiques et de l’approfondissement des connaissances des pratiques diagnostiques et des prises en charges thérapeutiques (tout particulièrement le soin en psychomotricité), auprès des bébés nés prématurés et des enfants plus grands ayant été prématurés. La politique de santé actuelle alerte sur les troubles neuro développementaux de ces enfants en âge scolaire. La psychomotricité peut offrir un étayage important à ces enfants et leurs familles, dès la naissance du bébé.
Cette formation se fait à quatre voix et permet d’articuler le champ du médical, du psychologique, du psychomoteur dans un contexte de naissance prématurée et du suivi de ces enfants dans leurs premières années de vie.

OBJECTIFS
- Comprendre les impacts de la prématurité pour l’enfant mais aussi sa famille ;
- Etudier l’intrication entre la dimension développementale d’une part et psycho affective d’autre part tout au long de la vie du bébé et du jeune enfant. ;
- Acquérir plus de connaissances sur le développement moteur et psychomoteur de l’enfant ;
- Mettre en évidence le besoin d’accompagnement, la prévention et la temporalité bien particulière du bébé et de son parent suite à une naissance prématurée ;
- Aborder la question de l’évaluation, de son intérêt et de ses limites ;
- Détailler et prendre en compte les troubles neuro développementaux possibles chez ces enfants ;
- Repérer des « façons de faire » et des « façons d’être » auprès de l’enfant et de sa famille ;
- Développer l’intérêt d’un suivi en psychomotricité ;
- S’impliquer dans une expérimentation corporelle et en retirer une analyse plus fine dans son travail auprès des patients.
A l’issue de la formation le stagiaire sera capable de :
• D’actualiser ses connaissances concernant le développement moteur et psychomoteur du bébé prématuré et du jeune enfant ;
• Repérer les bases et la spécificité du soin psychomoteur ;
• Discriminer les risques de troubles neuro-développementaux ;
• Affiner son observation clinique ;
• Enrichir sa palette et acquérir de nouveaux outils ;
• Améliorer sa position soignante et ajuster son projet de soin ;
• Savoir rendre compte de son travail ;
• Soutenir la transdisciplinarité en articulant le soin psychomoteur aux autres pratiques soignantes à l’hôpital et aux autres partenaires après le retour à domicile.

CONTENU DE LA FORMATION
Dans un premier temps, nous chercherons à identifier la vulnérabilité pour l’enfant et sa famille suite à une naissance prématurée. À partir des soins de développement l’originalité de l’approche psychomotrice pour le bébé prématuré (aussi bien à l’hôpital qu’après son arrivée à domicile) sera mise en relief.
La place centrale donnée au corps par la pratique psychomotrice et ses effets seront interrogés. L’intérêt d’un suivi en psychomotricité pour le bébé, le jeune enfant et sa famille, sera étudié.
Ce stage se déroule en deux sessions laissant ainsi aux participants, un temps de réflexion et de reprise dans leur champ clinique.
Chaque session comprend trois temps :
1. Exposés théoriques avec associations libres des stagiaires à partir de leurs expériences professionnelles.
2. Une expérimentation corporelle autrement dit une mobilisation corporelle visant une prise de conscience des appuis, du toucher, du portage, de la distance relationnelle et physique au travers de l’écoute de ses propres sensations et perceptions.
3. Une élaboration groupale à partir des vignettes cliniques
apportées par les formateurs ou les stagiaires et suite à l’expérimentation corporelle (avec partage de réflexions liées à la situation vécue dans le groupe et recherche de transposition dans son travail auprès des patients).

MOYENS TECHNIQUES ET PÉDAGOGIQUES
• Apports théoriques et cliniques à plusieurs voix (exposés,
diaporama…).
• Atelier d’expérimentation pratique : travail sur les ressentis, les
éprouvés. Transposition dans le champ clinique afin de spécifier
plus précisément l’approche psychomotrice du bébé prématuré.
• Présentation de vignettes cliniques et élaboration groupale.
Partage de connaissances, des expériences, des points de vue.
• Bibliographie : articles, documents et références bibliographiques.

MODALITÉS DE SANCTION DE LA FORMATION
A l’issue de la formation, évaluation de la formation par les stagiaires.
Remise d’une attestation de fin de formation.

ORGANISATION
Cette formation de 26h est dispensée pour un groupe de maximum 12 personnes les vendredis de 14h à 19h et les samedis de 9h à 13h et de 14h à 18h.
En 2019 : Les 22 et 23 mars puis les 17 et 18 mai 2019.

LIEU : Lyon – Tout près de la gare Part Dieu.

TARIFS
Prise en charge par l’employeur : 950€ TTC ;
Prise en charge individuelle : 750€ TTC (225€ d’arrhes).